Systèmes Complexes Physiques et Numériques

L’axe Systèmes Complexes Physiques et Numériques (SCPN), regroupe 5 thèmes qui développent une approche système.

Presentation

Exemples de travaux ou Illustration d’un travail/fait marquant
  • Organisation du Workshop iPLM (Interopérabilité et Product LifeCycle Management) à Montreuil (depuis 2014) Ces séminaires ont lieu chaque année depuis de 2015 et réunissent les industriels, les académiques et les organismes comme AFNOR, AFIS, IRT, AIPPRIMECA, SYSTEMATIC (60 participants en 2015, 100 en 2016 et 80 en 2017)
  • Projet EUGENE (systèmE prodUction intelliGEnt coNnecté rEconfigurable) porté par Supmeca et financé par le FUI 23 (2017-2020)

Ce projet EUGENE porte sur le développement physique et logiciel d’un système de supervision (plateforme EUGENIE) adapté à la diversité des lignes de production de l’industrie manufacturière des secteurs cosmétique/parfumerie, agroalimentaire, pharmacie.

Prix FIEEC de la recherche apllquée en 2015 et Best paper prizes for paper in Control Engineering Practice 2013

Inauguration du Créative-Lab TRANSENE (coût 1M Euros)

Sélecteur-driver intégré sur une même puce, 112 Gb/s pour les communications optiques 100Gb/s (validé en environnement système)

Egaliseur intégré 100Gb/s (validé en environnement système)

MIMe (Module d’intégration mécatronique), FUI labélisé par Mov’eo et System@tic, pour mieux gérer le travail collaboratif en conception mécatronique ;

EUGENE (systèmE prodUction intelliGEnt coNnecté rEconfigurable), FUI labélisé Cosmetic Valley, sur la thématique de l’Industrie 4.0 appliqué au cosmétique ;

Les projets SIM (Simulation et Ingénierie Multidisciplinaire) et AMC (Agilité et Marges de Conception) de l’IRT SystemX ;

Avec EDF : ITEA EMBrACE, plus une thèse CIFRE débutée en janvier 2018 ;

  • Projet TORUS (Toward an Open Resources Upon Services: Cloud of environmental data, http://cloud-torus.com/, 2015-2018) réunissant les partenaires suivants : l'Université de Toulouse 2 Jean Jaurès, l'école internationale des sciences de l'information (QUARTZ-EISTI, campus de Pau), l’Université de Ferrare en Italie, l’université de Bruxelles Vrije, l’Université nationale du Vietnam à Hanoi, l’université Nong Lam de Ho Chi Minh et deux institutions thaïlandaises: l'Institut asiatique de technologie (AIT) Pathumthani et l'université de Walailak à Nakhon Si Thammarat., sur la thématique du cloud computing et du big data.
  • Projet PLACIS (Plateforme Collaborative d’Ingénierie Systèmes, http://www.projects-placis.com/, 2012-2018), incluant des partenaires académiques et industriels : SupMéca, ENSEA, EISTI, Politechnico de Turin, Politechnico de Milan, Dassault Système, Hutchinson, etc. Plusieurs thèses on également été financées via ce projet (thèse de Fatima Berriche et thèse de Mohamed Bougaa)
  • Projet Blizaar (Visualisations hybrides pour des graphes multicouches dynamiques, http://www.agence-nationale-recherche.fr/Projet-ANR-15-CE23-0002, 2015-2018) regroupant les partenaires suivants : CVCE (Centre Virtuel de la Connaissance sur l'Europe), QUARTZ-EISTI (École Internationale des Sciences du Traitement de l'Information), LaBRI (Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique), LIST (Luxembourg Institute of Science and Technology)
  • Nous avons organisé la conférence MARAMI’2016, 7ème conférence nationale sur les modèles et l’analyse des réseaux : Approches mathématiques et informatiques, les 12-14 Octobre, à l’EISTI-Cergy (http://lipn.fr/marami2016/), il faut noter également que la collaboration avec l’IFSTTAR est importante en termes de publication et de montage de projet.
  • Equipements spécifiques

    A titre indicatif, près de 1.7 M€ ont été consacrés, en investissements, au financement d’équipements sur la période d’évaluation 2014-2018 dans les différents sites quartz.

    Partenaires académiques principaux
    Nationaux

    Ecole Centrale de Nantes, Ecole Centrale de Lille, INRIA de Lille, Centrale Supelec, INSA de Rouen, INSA de Lyon, INSA Val de Loire, Université de Valenciennes, Université Technologique de Compiègne, Université de Toulon, l’IRT SystemX, IFSTTAR

    Internationaux
    • Italie : La Sapienza Université de Rome, Université de la Campania, Université de l’Aquila,Université Federico Secundo de Naples, Université de Ferrare
    • Bruxelles : Université de Bruxelles Vrije
    • U.K : Université Northumbria Newcastle, Edge Hill University
    • Autriche: Université de Linz, Université de Wels
    • Espagne : Université Polytechnique de Madrid
    • Roumanie : Université Politecnica Bucarest
    • Tokio : Université d’Electro-Communication (UEC) de Tokio (laboratoire MING)
    • USA : MIT, NPS, Université Alabama,
    • Chine : Université de Yuhan, Université de Nanging,
    • Vietnam : Université nationale du Vietnam à Hanoi, Université Nong Lam de Ho Chi Minh
    • Thaïlande : Institut asiatique de technologie (AIT) Pathumthani, Université de Walailak
    • Mexique : UNAM Mexico, Université Nuevo Leon Monterrey, CINVESTAV
    • Algérie : ENP d’Alger, ENPO Oran, Université de Tizi-Ouzou, Université de Tlemcen, Université d’Oran, Institut de Maintenance et de Sécurité Industrielle d’Oran,
    • Tunisie : ENIG Gabes, ENIS Sfax, Université de Sfax,
    • Maroc : Université Caddi Ayad Marrakech, Ecole Mohammadia d’Ingénieurs de Rabat, Sid Mohammed Ben Abdellah Fès,
    • Indonésie : Université d’Indonésie
    Partenaires industriels principaux

    Nokia, Dassault, Airbus, Renault, Valeo, GS Maintenance, ELAPSE, GIMA, KAyentis, Spring technologies, Rubel, Ménasché, Safran, EDF, PSA, DPS, EIRIS, PUIG, PKB, Digital & Ethic.

    Chiffres clés (2015-2018)
    Enseignants-chercheurs (56) :

    11 PU, 1 PAST, 19 MCF, 18 EC, 2 PRAG, 2 ATER, 3 Post-Doc

    • Ingénieurs de recherche 2, administratifs : 1
    • Doctorants :
      • Thèses soutenues : 39
      • Thèses en cours : 48
    • Publications
      • Revues de rang A : 114>
      • Conférences Internationales : 198
      • Conférences nationales : 11
      • Ouvrages : 9
      • Montant des contrats : 2.39 M€
    Contacts

    Responsable Pr Achour OUSLIMANI : achour.ouslimani@ensea.fr

    Le thème « Système Durable » s’intéresse à la conception et pilotage des produits, des systèmes et des processus. L’étude inclue le ‘revamping’, les impacts environnementaux et prévoie l’amélioration continue des performances.
    Le thème « Automatique Non Linéaire et Energie Renouvelable » mène des études sur l’estimation et la commande au sens large (Observation, Identification, inversion à gauche, diagnostic, contrôle, supervision). Il s’intéresse également à la gestion d’énergie dans les procédés à énergie renouvelable, les véhicules et réseaux électriques en intégrant la supervision (gestion des flux) et la satisfaction (commande rapprochée).
    Le thème « Electronique des Systèmes » concerne la conception des circuits intégrés spécifiques d’extrémité pour les systèmes de communications optiques haut débit et les circuits d’interfaces analogique/numérique performantes en termes de résolution et de fréquence d'échantillonnage pour la transposition de fréquence. Il s’intéresse également aux agressions électromagnétiques sur l’électronique et au multi-physique dans les systèmes complexes.
    Les systèmes complexes actuels (industriels, transport, production, ) comportent multiples interactions entre un grand nombre de systèmes mécatroniques, intégrant des composants informatiques, mécaniques, électroniques et électriques, constituant des Systèmes de Systèmes (SoS) ou des Systèmes Cyber-Physique (CPS). Les problématiques scientifiques concernent les processus, les méthodologies ainsi que les langages et outils de modélisation et de simulation des systèmes mécatroniques et multi-physiques.
    D’un autre côté, la science des données s’appuie sur des techniques et des théories empruntées de nombreux domaines, nous citons : la statistique, l’apprentissage automatique (Machine Learning), la visualisation, l’optimisation, la gestion des contraintes, les modèles incertains, l’ingénierie des connaissances ainsi que le calcul haute performance. Le phénomène actuel des données massives (Big Data) motive la création d’algorithmes efficaces et performants qui traitent la problématique de la volumétrie et l’hétérogénéité et qui fonctionnent dans un environnement distribué (Cloud computing). La prise en compte des connaissances sémantiques en cours de l’analyse des données est un sujet d’actualité. Un exemple de domaine de recherche est l’analyse des réseaux sociaux : des travaux sur les algorithmes parallèles pour l’analyse et la fouille des grands graphes ainsi que pour la visualisation sont actuellement en cours.

dddfdffd

Comportement des Systèmes Mécaniques et Matériaux

La conception de système mécanique est basée généralement sur une démarche d’optimisation multicritère qui fait intervenir des propriétés très variées attachées, soit à l’ensemble du système mécanique, soit à ses composants.